Paiement et remboursement d’une téléconsultation

Alors que la Téléconsultation s’installe de plus en plus en France, de nombreuses questions entourent encore son fonctionnement. Pouvoir consulter son médecin en ligne est un avantage considérable pour avoir un suivi régulier, mais comment payer une Téléconsultation ? Le remboursement d’une téléconsultation se fait-il au même titre qu’une consultation physique ? Si vous vous posez aussi ces questions, vous êtes au bon endroit !

Paiement de la téléconsultation 

Le prix d’une Téléconsultation est le même qu’une consultation physique : entre 23 € et 58,50 € selon la spécialité et le secteur d’exercice du médecin (secteur 1, secteur 2)

Comme une consultation classique, vous pouvez payer une Téléconsultation de différentes manières : 

  • par chèque
  • virement bancaire,
  •  paiement en ligne. 

Votre médecin peut aussi utiliser le tiers-payant. (c’est à dire que le patient n’a pas besoin de faire l’avance des frais et que tout sera transmis et pris en charge par l’Assurance maladie)

Si votre téléconsultation se passe sur une plateforme de Téléconsultation comme Maiia, votre paiement sera prélevé automatiquement à la fin de votre rendez-vous. 

En vous faisant assister lors de votre téléconsultation (par une infirmière ou par votre pharmacien par exemple) vous pourrez être guidé à travers toute la procédure de paiement. 

Une fois la téléconsultation réglée, elle apparaîtra sous le libellé “Téléconsultation” sur votre compte Ameli.

Les conditions de prise en charge 

Depuis septembre 2018, la téléconsultation est remboursée à hauteur de 70% par la sécurité sociale (hors dépassement d’honoraires du secteur 2), les 30% restant pouvant être pris en charge par la complémentaire santé. 

Si vous souffrez d’une maladie longue durée, que vous êtes enceinte ou que vous bénéficiez de la protection universelle maladie, vous pouvez bénéficier du tiers-payant intégral. 

La prise en charge de la téléconsultation permet à cette pratique de s’inscrire de plus en plus dans les habitudes de vie, mais certaines conditions doivent être respectées pour être pris en charge : 

Pour que la téléconsultation respecte votre parcours de soin, votre téléconsultation doit être réalisée par votre médecin traitant ou par un spécialiste d’accès direct (gynécologue, ophtalmologue etc.). Pour les autres spécialités, vous devez d’abord consulter votre médecin traitant.

Afin d’être pris en charge, vous devez aussi avoir vu le médecin en consultation physique dans les 12 mois qui précédent votre téléconsultation.

Le médecin doit avoir en sa possession votre dossier (déjà en sa possession ou transmis par votre médecin traitant) car votre carte vitale ne pourra pas être utilisée. Le médecin téléconsultant réalise alors une feuille de soin électronique qui sera transmise immédiatement à votre caisse d’assurance maladie. Si la feuille de soin est en format papier, votre médecin vous l’enverra par la poste et vous pourrez ainsi l’envoyer à votre caisse d’assurance maladie pour obtenir un remboursement.

Remboursement et paiement d’une téléconsultation pendant le COVID

La pandémie mondiale, et plus encore le confinement, a accéléré le développement de la Téléconsultation en France. Afin de rendre les soins accessibles à tous, tout en limitant les déplacements, la consultation d’un médecin en ligne est simplifiée.

 Toutes les consultations à distance, quel qu’en soit le motif, sont prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire. Cela inclut votre médecin traitant ainsi que d’autres professionnels de santé proposant le Télésoin comme les infirmières, les orthophonistes, les orthoptistes, les kinés, les psychiatres etc.

Afin de permettre à tous d’avoir accès à un médecin sans risquer de propager le virus, vous pouvez prendre rendez vous avec un autre médecin que votre médecin traitant si ce dernier est indisponible ou ne pratique pas la téléconsultation.