Kiné ou ostéo : comment choisir ?

Kiné ou ostéo ? La différence entre kiné et ostéo n'est pas toujours évidente. On vous explique comment choisir le bon professionnel de santé.

En cas de douleurs musculaires, de mal de dos ou de troubles des articulations, bien choisir son thérapeute peut s’avérer souvent difficile. Les différences kiné ostéo peuvent être nombreuses. Voici les points clés à connaître pour mieux comprendre si vous avez besoin d’un kinésithérapeute ou d’un ostéopathe.

Les différences d’indications entre kinésithérapie et ostéopathie

Avant de consulter un kiné ou un ostéo, il est essentiel de se demander quel praticien est le mieux adapté pour traiter votre pathologie. Voici quelques indications pour vous aider à faire votre choix.

La kinésithérapie est principalement indiquée pour un travail de rééducation. Elle contient environ une dizaine de spécialités. Par exemple, la rééducation post-opératoire, suite à une maladie ou à un traumatisme, est indispensable pour se remettre sur pied. Ces séances de rééducations sont très souvent prescrites par un médecin traitant. Faire appel à un kinésithérapeute peut également être bénéfique en cas d’arthrose, de tendinites et de rhumatismes.

L’ostéopathie, quant à elle, est indiquée si vous souffrez de douleurs articulaires ou musculaires (mal de dos, douleurs de mâchoire, douleurs au genou…). Mais aussi de troubles ORL comme des vertiges ou des acouphènes.

Kiné ou ostéo : les différentes méthodes de traitements

Une kinésithérapeute  en auscultation. La différence entre kiné et ostéo vient du fait qu'elle effectue un travail de rééducation sur une patiente.

L’ostéopathe considère le corps humain comme une unité, une structure à part entière. Ses mains sont ses outils d’analyse et de soin. La méthode principale de traitement est le rééquilibrage du corps. Par exemple, faire craquer les os du crâne alors que la partie douloureuse du corps est ailleurs.

Le kiné au contraire, agit de façon ciblée selon la pathologie. Il utilise un matériel varié pour la rééducation comme :

  • la barre d’équilibre
  • l’élastique
  • les ultrasons

Il travaille aussi manuellement pour soulager certaines douleurs après un traumatisme comme une entorse de cheville. Mais aussi pour les pathologies inflammatoires qui peuvent être soulagées via des techniques de drainage ou des ondes de choc.

Kiné et ostéo : des formations distinctes

Le masseur kinésithérapeute est un membre du personnel de santé. Son domaine de compétence concerne :

  • les massages, la physiothérapie, la rééducation et la thérapie manuelle sous certaines formes.

Il s’occupe généralement de la rééducation des personnes ayant subi un traumatisme. Ce praticien est diplômé d’État et ses soins sont remboursés par l’assurance maladie. Ce remboursement a lieu si la consultation du kinésithérapeute a été prescrite par un médecin.

L’ostéopathe quant à lui n’est pas toujours un médecin ou un professionnel de la santé. Son domaine de compétence repose sur trois principes fondamentaux :

  • la pratique de la médecine manuelle, avec la main comme outil de soin
  • la prise en charge de l’individu dans sa globalité, de son état physique et mental
  • l’équilibre tissulaire (capacité du corps à s’auto équilibrer)

Ostéopathie et kinésithérapie : deux disciplines complémentaires

Associer ces deux disciplines peut s’avérer très efficace dans certains cas, on vous explique pourquoi.

Après qu’un ostéopathe ait rétabli la mobilité d’un patient, l’intervention du kinésithérapeute est parfois recommandée. Les sportifs ont souvent recours à ces deux thérapies pour obtenir de meilleures performances et pour guérir les troubles liés à une activité sportive. Ce suivi médical des sportifs recouvre à la fois les programmes d’entrainement en amont d’une activité sportive, mais aussi la prévention des blessures et la prise en charge de la guérison. Le kiné et l’ostéo endossent alors un rôle préventif et éducatif sur les comportements à adopter lorsque l’on fait du sport. Si vous désirez consulter ces praticiens, rendez-vous sur notre site : https://www.maiia.com/.

Certains kiné se spécialisent dans l’ostéopathie. À l’issue de leur formation, il est possible pour eux d’exercer les deux disciplines en même temps, mais dans deux cabinets séparés.

Enfin, les différences kiné ostéo sont nombreuses et représentent un véritable enrichissement pour ces deux thérapies. L’ostéopathie et la kinésithérapie fonctionnent ensemble pour certaines pathologies dans le but commun de favoriser votre rétablissement le plus vite possible.