La kinésithérapie du sport fait partie des disciplines paramédicales prenant en charge toutes les pathologies liées aux activités sportives. En alliant gymnastique médicale et massages, les professionnels de santé prennent soin du corps physiquement et moralement. Les kinés du sport côtoient de nombreux sportifs professionnels ou amateurs et jouent un rôle important dans l’évolution des conditions physiques de ces athlètes.

Kiné du sport : les bienfaits pour les coureurs et autres sportifs.

Que fait un kiné du sport ?

Le kiné sportif est un spécialiste de la rééducation fonctionnelle du corps. Il intervient pour la remise en forme et le bien-être de ses patients. Il a un rôle important pour les sportifs de haut niveau comme pour les sportifs amateurs dans le cadre de la récupération en cas de blessures, d’opérations…

En effet, il doit maitriser les bases de nombreux sports afin de mieux appréhender la blessure du sportif. A titre informatif, les kinés du sport sont souvent des sportifs ou d’anciens sportifs.

A quel moment consulte-t-on un kiné du sport ?

C’est une question que l’on se pose après une blessure. Doit-on laisser la douleur s’apaiser avant de prendre rendez-vous ou bien chercher un spécialiste dans la foulée de la blessure ?

L’idéal est bien sûr, de consulter un kiné le plus vite possible. D’autant plus si cette blessure concerne des lésions musculaires. Mais pour consulter un kinésithérapeute du sport, il faut au préalable, avoir une prescription provenant d’un médecin pour une prise en charge de la sécurité sociale. Il est possible de prendre un rendez-vous chez le kiné sans ordonnance mais les frais seront à votre charge et sans remboursement.

Les bienfaits du kinésithérapeute du sport

Tout le monde est d’accord sur un point : lorsque nous sortons d’une séance de kiné, nous sommes plus détendus qu’avant. La kinésithérapie présente de nombreux bienfaits sur la santé mentale et physique. Voici une liste de bienfaits :

  • Efficace contre les spasmes et les tensions musculaires ;
  • Soulage les douleurs sans avoir recours à certains médicaments articulaires complexes ;
  • Traitements de divers troubles ;
  • Améliore la circulation sanguine et lymphatique ;
  • Excellent pour retrouver la capacité à faire certains gestes articulaires complexes ;
  • Evacuation du stress et des tensions nerveuses.

Quelle est la différence entre un kinésithérapeute du sport et un kinésithérapeute “classique” ?

Il existe bel et bien une différence et celle-ci se situe au niveau de la patientèle. L’un cible les sportifs de haut niveau que l’on retrouve au sein de compétitions sportives et l’autre cible les amateurs et les personnes ayant une pratique du sport plus occasionnelle.

Un sportif de haut niveau effectuera toujours plus d’effort qu’une personne dans son quotidien standard, il a donc tout intérêt à être suivi par un kinésithérapeute du sport.

Comment devenir un kiné du sport ?

Avant d’être un kiné, il faut savoir être patient et pouvoir consacrer la plupart de son temps à ses études. La France compte plus de 90 315 masseurs-kinésithérapeutes. Voici ce qu’il faut faire pour effectuer ce métier.

Le parcours scolaire à suivre

Pour devenir un kinésithérapeute du sport, il vous faudra un diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute, préparé en 4 ans au sein d’un institut public ou privé agréé.

Cette formation est accessible après avoir effectué soit :

  • Une année d’étude dans la santé (PACES) ;
  • Une première année de Licence en STAPS ;
  • Une première année en science de la vie.

Le salaire débutant d’un kiné du sport

Le salaire débutant d’un kiné du sport dans le public se situe entre 1700 et 3000€ brut mensuel. Dans le secteur privé, c’est beaucoup plus variable. En fonction du nombre d’heures, de la clientèle, des dépenses fixes etc, le salaire est de 3000€ ou plus net par mois.