Séances kiné avec ou sans prescription, prise en charge par l’assurance maladie et remboursement…Le parcours de soin chez le kiné n’est pas toujours évident à comprendre. On vous explique les différentes démarches à suivre pour consulter sereinement.

Une kinésithérapeute et une patiente sont assises de chaque côté d'un bureau. La kiné aide sa patiente à remplir des documents administratifs.

Consultation kiné avec prescription médicale

Si vous souhaitez suivre des séances de kiné, plusieurs options s’offrent à vous. La première consiste d’abord à consulter un médecin généraliste. En suivant le parcours de soin, il vous prescrira une à plusieurs séances de kinésithérapie selon vos besoins et les recommandations du kiné.

Cette prescription médicale, vous permet d’être remboursé par l’Assurance maladie. Vos soins sont pris en charge à 60% du tarif conventionnel, soit 9,68€ . Le montant restant peut être remboursé jusqu’à 100% du tarif conventionnel par les mutuelles. Certains kiné pratiquent le dépassement d’honoraires, ces frais sont parfois remboursés par les mutuelles, selon le contrat que vous avez souscrit.

Dans le parcours de soin kiné, le médecin généraliste occupe une place secondaire, c’est le kiné qui détermine le déroulement des séances. C’est lui qui choisit les techniques de rééducation et qui fixe le diagnostic du patient. Toutefois, le médecin peut donner quelques indications concernant le nombre de séances et leur fréquence.

Séance kiné sans prescription médicale : comment s’y prendre ?

Passer par un médecin généraliste n’est pas une obligation pour se rendre chez le kiné. Vous pouvez le faire sans ordonnance. Dans ce cas de figure, vous recevrez une facture à la fin de vos séances qui sera prise en charge (ou pas) par votre mutuelle selon votre contrat.

En revanche, vos soins de kinésithérapie ne seront pas rembourser par la Sécurité Sociale sans une ordonnance.

Vous pouvez également prendre rendez-vous chez le kiné pour un motif non thérapeutique comme des soins esthétiques ou bien-être. Sans ordonnance, ces soins ne vous seront pas remboursés par l’Assurance maladie.

A noter qu’il est également possible depuis la crise du COVID-19 d’effectuer une téléconsultation avec un kiné. Avec ou sans RDV, cette dernière est bien évidemment remboursée au même titre qu’une consultation classique.

Parcours de soin chez le kiné : quelles sont les exceptions ?

Certains professionnels paramédicaux, comme les kinés, peuvent pratiquer des actes sans prescription du médecin. Il s’agit de l’exception au parcours de soin. Dans ce cadre, les patients peuvent consulter leur kiné en accès direct, c’est-à-dire sans ordonnance. Cependant cette exception ne s’applique que dans certains cas précis comme : réaliser un bilan ou donner des conseils de prévention.

L’exception au parcours de soin prend aussi en compte les urgences. Le kiné est autorisé à prodiguer les premiers soins de masso-kinésithérapie sans la présence du médecin. Le kiné devra ensuite transmettre le rapport de soin au médecin après son arrivée.

Pour récapituler, vous pouvez voir un kinésithérapeute sans ordonnance, en accès direct et être remboursé par la sécurité sociale (à hauteur de 60% soit 9,68€ et votre mutuelle à hauteur des 5,95€ restant) pour les motifs de consultation suivants :

  • Urgence liée à la kinésithérapie
  • Bilan/diagnostic
  • Conseils de prévention