Séance de kinésithérapie cardio-vasculaire avec un patient sur un tapis de course

La kinésithérapie cardio-vasculaire est un domaine spécialisé dans la prévention, la réadaptation et le suivi des patients atteints de maladies ou de dysfonctionnement cardiaque(s) et/ou pulmonaire(s). Cette dernière s’adresse à toutes les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque et plus particulièrement ceux souffrant d’un infarctus du myocarde, d’une hypertension artérielle pulmonaire ou encore à la suite d’une intervention de chirurgie cardiaque.

Quel est le rôle du kinésithérapeute cardio-vasculaire dans la réadaptation cardiaque ?

La thérapie cardio-vasculaire proposée par le kiné favorise une meilleure circulation et distribution du sang par le biais de diverses techniques de massage et des exercices spécifiques. Son rôle est de prendre en charge les déficiences du patient, qui a été victime d’un AVC afin d’éviter tout débuts de complications articulaires et musculaire, qui peuvent survenir rapidement.

Le kinésithérapeute s’occupe principalement, mais pas seulement, de l’exercice physique appelé réentrainement à l’effort. Il s’agit d’effectuer un travail cardio-vasculaire sur un vélo ainsi qu’un renforcement musculaire.

À quoi ressemble une séance de kinésithérapie cardiaque ?

De manière général, une séance de réentrainement à l’effort dure environ 1 heure. Cela varie en fonction des patients et de leurs capacités physiques ainsi que de leur état d’avancement dans le programme.

Les spécialistes recommandent des sessions de plusieurs semaines (12 semaines environ), avec 2 à 4 séances hebdomadaires. Ce processus doit durer dans le temps afin que le patient maintienne son activité physique et une hygiène de vie satisfaisante.

Voici un exemple de séance chez le kiné :

  • 30 minutes de vélo (5 minutes d’échauffement, 20 minutes de pédalage à intensité moyenne, puis 5 minutes de récupération active) ;
  • 20 à 30 minutes d’exercices analytiques et fonctionnels de renforcement (exercice se concentrant uniquement sur un seul muscle) : levées de genoux, répétitions d’exercices avec haltères pour les bras, d’étirement, etc.

Les programmes de réadaptation cardiaque sont dispensés aussi bien en milieux libéral (cabinet du kinésithérapeute) qu’en milieux hospitaliers.

A quel moment doit-on faire appel à un kiné cardio-vasculaire ?

Un patient peut contacter ce spécialiste lorsqu’il vient d’avoir :

  • Un infarctus du myocarde ;
  • Une opération du cœur ;
  • Un AVC.

Pendant les séances avec un kiné cardio-vasculaire, les patients apprennent à modifier leurs comportements néfaste pour leur corps afin d’adopter un mode de vie plus sain.

Attention, une réadaptation ne signifie pas forcément se faire soigner mais plutôt d’améliorer et de comprendre ce qui peut être bon ou mauvais pour son organisme.

Quels sont les objectifs de la réadaptation cardiaque ?

L’objectif principal de la réadaptation cardio-vasculaire est de promouvoir la prévention et d’améliorer la qualité de vie des patients cardiaques.

Elle permet également:

  • D’améliorer la fonction cardiaque afin de reprendre une activité normale ;
  • De diminuer le risque de récidive ;
  • De réduire les hospitalisations liées à des problèmes cardiaques ;
  • De favoriser l’autonomie chez les personnes fragilisées.

Conclusion

Le kiné cardio-vasculaire exerce sa spécialité dans le but d’améliorer la qualité de vie des patients ayant des problèmes cardiaques. Suite à un infarctus ou bien un problème cardio-vasculaire, le kiné est présent auprès des patients qui apprendront à modifier leurs comportements néfaste pour leur corps et ainsi adopter un mode de vie plus sain.