Comprimé pelliculé

IBUPROFENE RANBAXY MED OFFICIN 400 mg

Non remboursé

Également disponible en vente libre

Catégorie :Antalgiques

Principes actifs :Ibuprofène

Excipients : Noyau :, Cellulose microcristalline, Croscarmellose sodique, Hydroxypropylcellulose, Silice, Sodium laurylsulfate, Talc, Pelliculage :, OPADRY blanc 06B28499 :, Hypromellose, Titane dioxyde, Macrogol 400

Notice

Indications thérapeutiques

Ce médicament est indiqué pour : Rhumatisme inflammatoire chronique, Polyarthrite rhumatoïde, Spondylarthrite ankylosante, Syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter, Rhumatisme psoriasique, Rhumatisme abarticulaire, Périarthrite scapulo-humérale, Tendinite, Bursite, Arthrose, Arthrite microcristalline, Lombalgie, Radiculalgie, Affection aiguë post-traumatique bénigne de l'appareil locomoteur, Dysménorrhée, Douleur légère à modérée, Etat fébrile

Posologie

Adulte . Traitement d'attaque en rhumatologie

2 comprimés 3 fois par jour au cours des repas avec un grand verre d'eau. Espacer chaque prise de 6 heures minimum.

Adulte . Traitement d'entretien en rhumatologie (implicite)

1 comprimé 4 fois par jour au cours des repas avec un grand verre d'eau. Espacer chaque prise de 6 heures minimum.

Adulte . Traitement antalgique et/ou antipyrétique

1 comprimé 3 fois par jour selon besoin, en espaçant les prises de 6h minimum. Maximum 3 comprimés par jour. Avaler au cours du repas avec un grand verre d'eau.

Adulte Femme . Dysménorrhée

1 comprimé 3 fois par jour selon besoin, en espaçant les prises de 6h minimum. Maximum 4 comprimés par jour. Avaler au cours du repas avec un grand verre d'eau.

Administration

Voie orale.

Informations importantes

Contre-indication

Contre-indiqué dans les cas suivants: Hypersensibilité AINS, Antécédent d'asthme déclenché par la prise d'aspirine, Antécédent d'asthme déclenché par la prise d'AINS, Antécédent d'asthme déclenché par la prise d'ibuprofène, Ulcère gastroduodénal en évolution, Insuffisance hépatocellulaire sévère, Insuffisance rénale sévère, Insuffisance cardiaque sévère non contrôlée, Lupus érythémateux disséminé, Grossesse à partir du 6ème mois, Grossesse avant 5 mois révolus

Effets indésirables

·         Effets gastro-intestinaux : ont été habituellement rapportés des troubles gastro-intestinaux à type de nausées, vomissements, gastralgies, dyspepsies, troubles du transit, hémorragies occultes ou non. Celles-ci sont d'autant plus fréquentes que la posologie utilisée est élevée et la durée de traitement prolongée.

·         Réactions d'hypersensibilité :

o        Dermatologiques : éruptions, rash, prurit, oedème, aggravation d'urticaire chronique.

o        Respiratoires : la survenue de crise d'asthme chez certains sujets peut être liée à une allergie à l'aspirine ou à un anti-inflammatoire non stéroïdien (voir rubrique Contre-indications).

o        Générales : oedème de Quincke.

·         Effets sur le système nerveux central :

o        l'ibuprofène peut exceptionnellement être responsable de vertiges et de céphalées.

·         Autres :

o        quelques rares cas de troubles de la vue ont été rapportés,

o        oligurie, insuffisance rénale,

o        la découverte d'une méningite aseptique sous ibuprofène doit faire rechercher un lupus érythémateux disséminé ou une connectivite.

·         Quelques modifications biologiques ont pu être observées :

o        Hépatiques : augmentation transitoire des transaminases,

o        Hématologiques : agranulocytose, anémie hémolytique.

Mise en garde

Les patients présentant un asthme associé à une rhinite chronique, à une sinusite chronique et/ou à une polypose nasale, ont un risque de manifestation allergique lors de la prise d'aspirine et/ou d'anti-inflammatoires non stéroïdiens plus élevé que le reste de la population.

L'administration de cette spécialité peut entraîner une crise d'asthme, notamment chez certains sujets allergiques à l'aspirine ou à un AINS (voir rubrique Contre-indications).

Les hémorragies gastro-intestinales ou les ulcères/perforations peuvent se produire à n'importe quel moment au cours du traitement sans qu'il y ait nécessairement de signes avant-coureurs ou d'antécédents. Le risque relatif augmente chez le sujet âgé, fragile, de faible poids corporel, le malade soumis à un traitement anticoagulant ou antiagrégant plaquettaire (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

En cas d'hémorragie gastro-intestinale ou d'ulcère, interrompre immédiatement le traitement.

Sujet âgé : l'âge ne modifiant pas la cinétique de l'ibuprofène, la posologie ne devrait pas avoir à être modifiée en fonction de ce paramètre.

L'ibuprofène sera administré avec prudence et sous surveillance particulière chez les malades ayant des antécédents digestifs (ulcère gastro-duodénal, hernie hiatale, hémorragies digestives...).

En début de traitement, une surveillance attentive du volume de la diurèse et de la fonction rénale est nécessaire chez les malades insuffisants cardiaques, hépatiques et rénaux chroniques, chez les patients prenant un diurétique, après une intervention chirurgicale majeure ayant entraîné une hypovolémie et particulièrement chez les sujets âgés. En cas d'insuffisance cardiaque sévère, une aggravation de l'état du malade peut survenir.

En cas de troubles de la vue apparaissant en cours de traitement, un examen ophtalmologique complet doit être effectué.

Au cours de traitements prolongés, il est recommandé de contrôler la formule sanguine, les fonctions hépatiques et rénales.



Alerte ANSM du 13/04/2015 :

En conséquence, les fortes doses d’ibuprofène doivent être évitées chez les patients avec une hypertension artérielle non contrôlée, une insuffisance cardiaque congestive (stades II-III de la classification de la NYHA), une cardiopathie ischémique, une artériopathie périphérique et/ou une maladie vasculaire cérébrale.

Par ailleurs, un traitement au long cours par ibuprofène, et particulièrement en cas de fortes doses d’ibuprofène, ne doit être instauré par le médecin qu'après une évaluation attentive chez les patients présentant des facteurs de risque d'événements cardiovasculaires (par exemple : hypertension, hyperlipidémie, diabète sucré et tabagisme)

Le traitement par ibuprofène en automédication ne devra pas dépasser 5 jours ou 3 jours si la fièvre persiste.

Dans l’attente de la décision finale sur la mise à jour de l’information produit de l’ensemble des spécialités contenant de l’ibuprofène,l’ANSM recommande aux prescripteurs de prendre en compte dès à présent les nouvelles restrictions d’utilisation de l’ibuprofène utilisé à fortes doses, c’est-à-dire à partir de 2400 mg par jour.

Voir aussi

Code UCD7: 9371442

Code UCD13: 3400893714423

Code CIS: 68523231

Médicament T2A: Non

Laboratoire titulaire AMM: RPG-RANBAXY PHARMACIE GENERIQUES

Laboratoire exploitant: RPG-RANBAXY PHARMACIE GENERIQUES

Prix vente TTC: Non communiqué

Taux de TVA: 10%

TFR (Tarif forfaitaire de responsabilité): non

Base de Remboursement: 0

Taux SS: 0%

Agréments collectivités: non

Code Acte pharmacie: PHN

Date AMM: 11/02/2011

Rectificatif AMM: 11/02/2011

Marque: Ibuprofene

Gamme: Sans gamme

Code GTIN13: 3400941577963

Référence LPPR: aucune

BCB